Ange gardien

Un ange gardien est un être spirituel, intermédiaire entre Dieu et l’homme. Son rôle est de guider et protéger un humain vers la voie du bien et de la sagesse. C’est initialement dans la religion catholique que ce concept d’ange protecteur s’est développé, dès le Vème siècle. On peut également les rapprocher des personnages de « bons génies » de la tradition orientale.

Ange gardienChaque être humain sur terre bénéficie de l’accompagnement de son ange gardien. Certains percevront sa bienveillance et sa protection, d’autres hélas y seront sourds et certains même peuvent y être hostiles. L’ange gardien accompagne un être humain tout au long de sa vie terrestre. Il sera aussi présent lors de son passage dans l’au-delà à l’heure de sa mort.

Le concept d’ange gardien s’est également développé dans la Kabbale et une pratique divinatoire en découlé, l’angélologie. En voici les grandes lignes :

Il existe neuf familles d’anges gardiens. Chacune se compose alors de huit icônes, soit 72 anges au total. Chaque être humain est relié à un de ces anges avec laquelle il est possible d’entrer en connexion. Son ange protecteur émet une énergie vibratoire, source de bienfait spirituel  et de plénitude.

Si vous désirez approfondir le sujet, n’hésitez pas à vous rendre sur l’excellent site Les Anges gardiens, qui comporte une somme d’enseignement et de détails sur l’angélologie. Vous pourrez facilement et rapidement y prendre connaissance du nom de votre ange gardien !

Ankh

L’Ânkh (en hiéroglyphes égyptiens : ☥), est également connu sous les appellations de croix ansée, croix de vie, clé de vie, croix égyptienne ou du Nil. Il s’agit d’un hiéroglyphe représentant le mot ˁnḫ, qui signifie « vie ». On caractérise ce symbole par un symbole en T dont la partie supérieure se termine par un cercle.

Ânkh

Pour les Égyptiens le séjour sur terre n’était qu’une partie de leur vie terrestre, et donc,  de leur vie éternelle.

Ce symbole de vie symbolise évoque donc non seulement l’existence mortelle sur la Terre, mais également l’existence dans l’au-delà.

Lorsque la croix est bleue, l’ânkh est associée aux divinités et au ciel, or et jaune, elle est associée au Sud, verte elle est liée au Nil Vert et au Nord, argent brillant correspond à la vie sur Terre, et enfin argent oxydé, elle évoque l’Ouest et le monde des morts.

 

Anthracomancie

L’anthracomancie est une pratique divinatoire effectuée par l’étude du charbon. L’antracomancie ou l’anthracomancie vient du grec ancien, composé de ἄνθραξ, ánthrax (« charbon ») et de μαντεία, manteia (« divination »)

AnthracomancieDe nos jours, l’anthracomancie n’est plus réellement pratiquée. Une raison simple semble expliquer cela : l’utilisation des gazinières et fours modernes ont banni le charbon des cuisines des ménages. L’occasion de voir du charbon ardent est donc devenu rare, du moins dans une cuisine.

Il semble toutefois que cette pratique persiste dans certains pays d’Afrique où le charbon est encore largement utilisé quotidiennement.

L’anthracomancie est donc une technique de divination via la matière du charbon de terre ou minéral. La pratique consiste en l’observation des braises suscitées par sa combustion, afin d’interpréter les phénomènes.

Le peu que l’on sait des signes interprétables tient en quelques éléments :
– Le son provoquée par la combustion : en cas de crépitement, le présage est plutôt néfaste ; il signifierait une situation à venir difficile, voire impossible à maîtriser (par exemple pour un marin : une tempête ou tout simplement pour tout un chacun, un décès, une rupture, etc.),
– La couleur des braises : d’une couleur vive et franche,  le présage s’annoncerait favorable,
– La fumée. Son absence totale se révèlerait défavorable. Un fumée fine et claire indiquerait des réponses positives quant aux questionnements d’un consultant.

Astrologie berbère

L’Astrologie berbère est l’art divinatoire de l’analyse des mouvements planétaires. Cette technique de la voyance puise sa source dans l’interdépendance du cycle de vie de chaque individu humaine et des saisons.

Astrologie berbère

Elle comporte 4 saisons réparties de chaque en quatre signes qu’on appelle « calendrier agraire ». Ce type d’astrologie approfondie la corrélation entre notre adaptation par rapport à la saison où l’on vit. Cette étude permet par la suite de déterminer le chemin de chacun suivant l’époque de sa naissance. Comme annoncé auparavant, l’astrologie Berbère est déterminée par le biais des quatre saisons, ces derniers sont divisés par la suite en un signe majeur proportionnel à la saison de naissance, et aussi trois signes correspondants au mois de naissance. L’astrologie Berbère est donc résumée comme suit :

  • Pour la Saison hivernale son symbole majeur est Le Peigne à Tisser. Les signes personnels sont représentés par Le Serpent, le Taureau, l’Araignée.
  • Pour le printemps,le symbole majeur est L’Ancre. Tandis que les signes personnels sont Le Bélier, l’Arbre ou l’Olivier, l’Oiseau ou l’Hirondelle.
  • Pour la saison ensoleillée ou l’été, le symbole majeur c’est Le Marteau et les signes personnels sont Le lézard ou la Salamandre, la Mouche,
    l’Abeille.
  • Pour l’automne ; le symbole majeur est La Maison ou la Croix. Les signes personnels seront le Scorpion, l’Escargot, la Roue.

    En bref, ce type d’horoscope apporte une aide dans l’organisation et le développement personnel de chacun.

Astrologie tibétaine

L’astrologie tibétaine Tsirikpa tibétain : རྩིས་རིག་པ, signifiant science des calculs, est l’une des cinq sciences mineures du Tibet. On l’appelle également « Tsi rik » qui signifie la « science des calculs ». En effet, l’astrologie tibétaine ne prédit pas seulement l’avenir mais elle étudie par ailleurs les rythmiques et les cycles du temps. Elle s’apparente à l’astrologie telle qu’elle est pratiquée en Occident, à ceci près que le champs de l’astrologie indienne s’étend à une dimension sidérale : elle accorde une influence déterminante aux étoiles et constellations.

Astrologie tibétaineComme l’astrologie classique, cet art divinatoire regroupe aussi douze signes ou douze animaux, à savoir : le singe, la souris, le bœuf ou l’éléphant, le tigre, le lièvre, le dragon, le serpent, le cheval, le mouton, le coq ou l’oiseau, le chien et le cochon. Chaque signe de l’astrologie tibétaine revient tous les douze ans, à l’instar de ce qui se pratique en astrologie chinoise on évoquera l’année du cochon, du serpent etc.

Chaque animal à un élément. Les signes peuvent ainsi appartenir à l’élément Feu, à l’Eau, au Bois, au Métal et à la Terre. Cependant, un signe ne correspond pas définitivement à un élément, en effet, tout dépend de la date.

Par exemple, pour le tsipa (l’astrologue) une personne née entre le 18 février 1988 et le 6 février 1989 sera du signe dragon associé à l’élément Terre.  Si on prend grosso modo les mêmes dates 8 ans plus tard, la personne sera souris associée à l’élément feu.

Balance

Septième signe du zodiaque, la Balance dirige la période du 22 septembre au 23 octobre. Signe positif, masculin, cardinal il est régenté par la planète Vénus.

BalanceSes maîtres caractéristiques sont : jugement, comparaison et équilibre. Les Balances sont diplomates, communicatives et ouvertes aux autres. De nature sincère, pacifique et courtoise, la Balance a des valeurs humaines qui en font un être stable et digne de confiance.

Toutefois, son goût de l’équilibre entraîne les Balances à l’indécision, ce qui leur entrave leur capacité d’initiative. Sa volonté de ne nuire à personne la fait parfois passer pour une hypocrite ou pour un être un peu fade.  L’équilibre qui la caractérise est aussi sa plus grande faiblesse : il est si simple en la bousculant de la déstabiliser !

Très sensuelle, la Balance est attentive aux apparences pour charmer son partenaire. Amoureuse passionnée, elle est avide d’expériences et de découvertes, quitte parfois à sombrer dans la frivolité…

Son opposé est le Bélier.

Balances célèbres : Brigitte Bardot, Marion Cotillard, Catherine Deneuve, Eminem, Zlatan Ibrahimovic, Kim Kardashian, Bruno Mars, Will Smith, Sting, Jean-Claude Van Damme