Ichtyomancie

L’Ichtyomancie est une ancienne science divinatoire qui était beaucoup pratiquée dans l’antiquité par les devins et autres augures. Elle a ensuite évoluée et est restée très prisé au moyen âge où elle est devenue l’apanage de certains « sorciers », ou mages. Son nom provient de Ichthus ou Ichtys (du grec ancien ἰχθύς / ichthús, « poisson »).
Sa pratique a de nos jours quasi disparu du globe, sauf peut être dans quelques tribus d’Afrique du sud.

IchtyomanciePour pratiquer l’ichtyomancie, il est nécessaire d’avoir sous la main un poisson dont on videra les entrailles afin de les étudier.

Sont pris en compte la pour l’interprétation la couler et l’aspect des entrailles. Cette technique divinatoire, état très usitée des anciens devins, particulièrement sous l’antiquité (avez-vous lu Astérix ?), mais pas en Grèce.

Mais cette technique divinatoire pouvait également consister en l’analyse du comportement des poissons. Leurs éventuels combat, leur appétit, mais aussi l’examen du nombre, de la forme et de la couleur des poissons péchés. L’Ichtyomancie est donc un art divinatoire qui repose avant tout sur l’étude de présages à partir de poissons, sans précision sur leur type ou sur leur provenance.

Les marins avant d’entamer un long voyage prenaient bien évidement conseil auprès d’un augure afin de savoir si la mer allait ou non leurs être favorable, et l’augure avait alors recours à cette technique divinatoire qui semble un peu barbare mais qui véhiculait une forte croyance en les signes prémonitoires délivrés par la nature elle même.