Un dictionnaire de la voyance ?

Dico-voyance.com se veut être un dictionnaire de la voyance et de l'ésotérisme. L'ambition du site est de constituer un véribable glossaire de tous les termes en rapport avec la voyance, l'ésotérisme, le zodiaque et de nombreux phénomènes dits "paranormaux".
En perpétuelle construction, des termes sont ajoutés régulièrement au fil de nos mises à jour. Bonne lecture !

Blépharomancie

La Blépharomancie est une technique de divination par l’observation du mouvement des paupières. Le terme provient du grec ancien βλέφαρον, blépharon (« paupière »). Cette technique est une des branches de la palmonancie ou palmonantique, soit la pratique divinatoire exercée via l’observation des mouvements instinctifs de l’être humain.

BlépharomancieLa blépharomancie se concentre sur l’interprétation des mouvements des paupières, mais aussi sur ceux des des cils.

Sont également observés  et interprétés les contractions, les tics, les clignements, les relâchements ainsi que les conséquences d’éventuels dysfonctionnements tels que lésions, irritation ou inflammations, etc.

Cette technique est une des branches de la palmonancie ou palmonantique, soit la pratique divinatoire exercée via l’observation des mouvements instinctifs de l’être humain.

Nous ne disposons pas d’informations plus avancées sur cette technique très ancienne.  Il semble donc que la blépharomancie n’est, à notre connaissance, plus du tout pratiquée.

Alectromancie

L’Alectromancie ou Alectryomancie est la méthode de prédiction de l’avenir par l’observation du picorage d’un oiseau, généralement, un gallinacée (un coq ou une poule) et le plus souvent, à l’aide de grains (de blé ou de froment). Le terme est composé du grec ancien ἀλεκτρυών, aléktruon (« coq ») et du suffixe mancie (« divination »).

Alectromancie Cette divination était très pratiquée au Moyen âge en Europe, principalement afin de deviner le nom d’une personne (le coupable d’un crime, le nom du destinataire d’une lettre, d’un héritage…). Toutefois cette pratique est bien antérieure puisqu’on sait que l’alectromancie était pratiquée dans la Grèce antique.

L’Alectromancie en pratique

Le devin place sur les sol des grains qui forment des lettres. Il observe ensuite quelles lettres les oiseaux picorent. Si le résultat du picorage n’est pas franc, le devin interprétera les motifs dessinés par l’action du volatil sur les grains dispersés au hasard.

Le devin peut également placer en cercles 26 planchettes de bois au sol, chacune des planches correspondant à une lettre de l’alphabet.  Il faut placer un grain sur chaque planchette.  Au centre du cercle, on fixe un piquet auquel l’oiseau est attaché à l’aide d’un fil, d’une longueur suffisante pour atteindre chacune des 26 planchettes.

Pour chaque grain que l’oiseau picore, on relève la lettre et un grain doit être replacé. La séquence de lettres relevée doit former une un nom, voire un message, soit directement intelligible, soit à interpréter.

Acutomancie

L’Acutomancie est une technique divinatoire fondée sur l’observation et l’interprétation d’un jeté d’aiguilles ou d’épingles. Le terme acutomancie est issue du latin acutus, « aigu, pointu », et du suffixe -mancie. Il s’agit d’une forme de voyance ayant été populaire en Europe au cours du 19ème siècle.

Si de petite épingles ou aiguilles sont les supports les plus communément utilisés, on peut également utiliser des aiguilles à tricoter voire des allumettes dans le cadre de cette pratique.

Pratiquer l’acutomancie

AcutomancieLa méthode la plus communément utilisée est le jet de treize épingles (ou aiguilles)  sur une surface plane et dégagée.

Leur dispersion permet de déterminer l’orientation de la prédiction. Par exemple : éparpillées, les aiguilles annoncent un heureux présage. En revanche, un regroupement trop serré n’est pas très heureux…

Les figures obtenues peuvent être sujettes à interprétation :

  • Une ligne verticale indique l’imminence d’une rencontre ou du moins, d’une interaction positive et de chance
  • L’esquisse de deux ligne parallèles préfigurent des bienfaits à venir (dans le jeu ou dans le travail), souvent signe de bienfaits matériels (argent)
  • La formation d’un lettre en « T » est un présage bénéfique, annonce d’un environnement de protection et de soutien
  • Une ligne interrompu en un ou plusieurs endroits annonce un déplacement long, un voyage
  • Les figures courbes préfigurent une étape important ; souvent un obstacle ou une difficulté à surmonter
  • En revanche la formation d’une figure en croix est un signe d’affrontement, de conflit, voire de mort…

Codomancie

La codomancie est la technique divinatoire consistant à lire l’avenir dans des cloches ou de clochettes.

CodomancieDepuis l’antiquité et ce, même avant l’avènement du christianisme, les cloches avaient un rôle de communication pour transmettre différentes messages : alerter ou informer (d’un danger, d’une célébration), signaler (un lieu) convoquer (un rassemblement, une procession) aussi bien dans la vie civile que dans la vie religieuse. Au son des cloches  étaient associées de nombreuses croyances. Par exemple, lorsque des femmes puisaient de l’eau à une source ou dans un puits, le tintement de cloches était supposé leur apporter un surcroît de force spirituelle, voire de pouvoirs magiques…

Codomancie : langage et interprétations

Au tintement des cloches des présages étaient associés : lors d’un orage, le danger permettait d’être écarté ; un véritable langage a été élaboré : sonorité, combinaisons de sons, etc. D’une manière générale, les cloches lorsqu’elles sonnent sont réputées éloigner les esprits malfaisants. Le battement de leur batail (le battant qui fait « sonner » la cloche) est intimement lié au cours des vents. Suivant la direction des brises et le tintement des cloches, on pouvait déduire l’approche ou l’éloignement d’un danger…

On rapporte la pratique d’une mancie désuète. Il s’agissait de se place sous une cloche (à condition qu’elle fut de taille suffisante !) et d’y exprimer son interrogation. Le son de la voix génèrent ainsi des ondes qui résonnent avec le métal et fournissent des éléments de réponses à ce questionnement.

Comme on la dit, cette pratique est de nos jours disparue…

Les cloches dans les rêves

En onirocritique (la science des rêves), l’occurrence d’une cloche et du son qu’elle émet est sujette à de multiples interprétations.

Quelques exemples :

  • Un rêve dans lequel une ou des cloches sonnent est généralement un signe plutôt négatif. Accident, jalousie, catastrophe, attention ! Rien de bon n’est en approche,
  • Observer un clocher dans la campagne isolée ou en cours de réparation est très positif, annonciateur de succès à venir,
  • Une cloche abîmée et/ou se détachant de son clocher est un signe de pauvreté et de perte.

Oomancie

L’oomancie est une technique de divination se pratiquant avec des oeufs. Également appelée ooscopie ou ovomancie, cette technique est connue depuis l’antiquité.

Oomancie : divination à base d’œufs !

OomancieProbablement d’origine druidique et celtique, l’oomancie était utilisée pour étudier le sexe, la santé ou la date de naissance d’un enfant dans le ventre de sa mère.

A l’origine, les devins se servant d’œufs comme support de divination, se fondaient sur sa forme et sa couleur pour évoquer leurs présages, parfois en l’exposant à la lumière pour y deviner des formes et signes par transparence. Ils arrivaient que l’œuf soit ensuite roulé sur le ventre de la femme enceinte, puis cassé afin d’obtenir des informations sur l’enfant à naître.

Pratique de l’oomancie

La pratique « moderne » de l’oomancie fut popularisé par Marie-Anne Lenormand au XIXème siècle en France. Cette dernière utilisait principalement le blanc de l’œuf plongé dans l’eau bouillante. Les formes ainsi obtenues (un peu comme avec la technique du plomb fondu) sont ensuite interprétées. (certains ajoutent également le jaune de l’œuf).

La technique à froid

Une autre technique « moderne » d’ovomancie est celle du verre de cristal. Le praticien doit remplir un verre en cristal d’eau aux trais quarts. Le ou la  consultante doit fixer l’eau de son regard pour tâcher d’y fixer la plus grande intensité magnétique possible.  Ensuite, le praticien ajoute quelques grains de gros sel  dans l’eau puis le blanc d’œuf très frais. Le verre est ensuite conservé au sec et à l’abri de la lumière dans l’attente de la coagulation du blanc, support de l’interprétation.

Interprétations de l’oomancie

Difficile de trouver des informations sur l’interprétation de cette technique ! Pour faire simple, elle s’apparente avec la manière d’interpréter le marc du café (cafédomancie).

Marie-Anne Lenormand

Marie-Anne Lenormand est une cartomancienne française le née le à Alençon et morte le à Paris. Elle reçut durant toute sa vie de nombreux hommes et femmes. Cartomancienne réputée, elle connut l’apogée de son succès sous Napoléon 1er.  Elle entretint avec l’impératrice Joséphine de grands liens de proximités. Sa notoriété s’étendit même dans toute l’Europe ! Elle fut reçu par le Tsar Alexandre de Russie et d’autres souverains.

Marie-Anne LenormandAu cours de sa longue carrière, elle privilégia la cafédomancie (divination via la lecture du marc de café), l’ovomancie (divination par les œufs) et enfin les cartes.

Lors de ses séances, Marie-Anne Lenormand utilisait à l’époque un jeu de cartes classique, auquel elle avait ajouté quelques annotations. Après sa mort, plusieurs pays d’Europe publièrent des jeux de cartes à enseigne française qu’utilisait Marie-Anne Lenormand, appelés Jeu de Mademoiselle Lenormand ou Grand Lenormand ou encore Le Petit Lenormand. Toutefois, ces publications ne témoignèrent pas de l’utilisation particulière qu’en fit Marie-Anne Lenormand.

Cartomancienne et prophétesse elle fut aussi libraire et femme de lettres.