Un dictionnaire de la voyance ?

Dico-voyance.com se veut être un dictionnaire de la voyance et de l'ésotérisme. L'ambition du site est de constituer un véribable glossaire de tous les termes en rapport avec la voyance, l'ésotérisme, le zodiaque et de nombreux phénomènes dits "paranormaux". En perpétuel construction, des termes sont ajoutés régulièrement au fil de nos mises à jour. Bonne lecture !


Acutomancie

L’Acutomancie est une technique divinatoire fondée sur l’observation et l’interprétation d’un jeté d’aiguilles ou d’épingles. Le terme acutomancie est issue du latin acutus, « aigu, pointu », et du suffixe -mancie. Il s’agit d’une forme de voyance ayant été populaire en Europe au cours du 19ème siècle.

Si de petite épingles ou aiguilles sont les supports les plus communément utilisés, on peut également utiliser des aiguilles à tricoter voire des allumettes dans le cadre de cette pratique.

Pratiquer l’acutomancie

AcutomancieLa méthode la plus communément utilisée est le jet de treize épingles (ou aiguilles)  sur une surface plane et dégagée.

Leur dispersion permet de déterminer l’orientation de la prédiction. Par exemple : éparpillées, les aiguilles annoncent un heureux présage. En revanche, un regroupement trop serré n’est pas très heureux…

Les figures obtenues peuvent être sujettes à interprétation :

  • Une ligne verticale indique l’imminence d’une rencontre ou du moins, d’une interaction positive et de chance
  • L’esquisse de deux ligne parallèles préfigurent des bienfaits à venir (dans le jeu ou dans le travail), souvent signe de bienfaits matériels (argent)
  • La formation d’un lettre en « T » est un présage bénéfique, annonce d’un environnement de protection et de soutien
  • Une ligne interrompu en un ou plusieurs endroits annonce un déplacement long, un voyage
  • Les figures courbes préfigurent une étape important ; souvent un obstacle ou une difficulté à surmonter
  • En revanche la formation d’une figure en croix est un signe d’affrontement, de conflit, voire de mort…

Codomancie

La codomancie est la technique divinatoire consistant à lire l’avenir dans des cloches ou de clochettes.

CodomancieDepuis l’antiquité et ce, même avant l’avènement du christianisme, les cloches avaient un rôle de communication pour transmettre différentes messages : alerter ou informer (d’un danger, d’une célébration), signaler (un lieu) convoquer (un rassemblement, une procession) aussi bien dans la vie civile que dans la vie religieuse. Au son des cloches  étaient associées de nombreuses croyances. Par exemple, lorsque des femmes puisaient de l’eau à une source ou dans un puits, le tintement de cloches était supposé leur apporter un surcroît de force spirituelle, voire de pouvoirs magiques…

Codomancie : langage et interprétations

Au tintement des cloches des présages étaient associés : lors d’un orage, le danger permettait d’être écarté ; un véritable langage a été élaboré : sonorité, combinaisons de sons, etc. D’une manière générale, les cloches lorsqu’elles sonnent sont réputées éloigner les esprits malfaisants. Le battement de leur batail (le battant qui fait « sonner » la cloche) est intimement lié au cours des vents. Suivant la direction des brises et le tintement des cloches, on pouvait déduire l’approche ou l’éloignement d’un danger…

On rapporte la pratique d’une mancie désuète. Il s’agissait de se place sous une cloche (à condition qu’elle fut de taille suffisante !) et d’y exprimer son interrogation. Le son de la voix génèrent ainsi des ondes qui résonnent avec le métal et fournissent des éléments de réponses à ce questionnement.

Comme on la dit, cette pratique est de nos jours disparue…

Les cloches dans les rêves

En onirocritique (la science des rêves), l’occurrence d’une cloche et du son qu’elle émet est sujette à de multiples interprétations.

Quelques exemples :

  • Un rêve dans lequel une ou des cloches sonnent est généralement un signe plutôt négatif. Accident, jalousie, catastrophe, attention ! Rien de bon n’est en approche,
  • Observer un clocher dans la campagne isolée ou en cours de réparation est très positif, annonciateur de succès à venir,
  • Une cloche abîmée et/ou se détachant de son clocher est un signe de pauvreté et de perte.

Oomancie

L’oomancie est une technique de divination se pratiquant avec des oeufs. Également appelée ooscopie ou ovomancie, cette technique est connue depuis l’antiquité.

Oomancie : divination à base d’œufs !

OomancieProbablement d’origine druidique et celtique, l’oomancie était utilisée pour étudier le sexe, la santé ou la date de naissance d’un enfant dans le ventre de sa mère.

A l’origine, les devins se servant d’œufs comme support de divination, se fondaient sur sa forme et sa couleur pour évoquer leurs présages, parfois en l’exposant à la lumière pour y deviner des formes et signes par transparence. Ils arrivaient que l’œuf soit ensuite roulé sur le ventre de la femme enceinte, puis cassé afin d’obtenir des informations sur l’enfant à naître.

Pratique de l’oomancie

La pratique « moderne » de l’oomancie fut popularisé par Marie-Anne Lenormand au XIXème siècle en France. Cette dernière utilisait principalement le blanc de l’œuf plongé dans l’eau bouillante. Les formes ainsi obtenues (un peu comme avec la technique du plomb fondu) sont ensuite interprétées. (certains ajoutent également le jaune de l’œuf).

La technique à froid

Une autre technique « moderne » d’ovomancie est celle du verre de cristal. Le praticien doit remplir un verre en cristal d’eau aux trais quarts. Le ou la  consultante doit fixer l’eau de son regard pour tâcher d’y fixer la plus grande intensité magnétique possible.  Ensuite, le praticien ajoute quelques grains de gros sel  dans l’eau puis le blanc d’œuf très frais. Le verre est ensuite conservé au sec et à l’abri de la lumière dans l’attente de la coagulation du blanc, support de l’interprétation.

Interprétations de l’oomancie

Difficile de trouver des informations sur l’interprétation de cette technique ! Pour faire simple, elle s’apparente avec la manière d’interpréter le marc du café (cafédomancie).

Marie-Anne Lenormand

Marie-Anne Lenormand est une cartomancienne française le née le à Alençon et morte le à Paris. Elle reçut durant toute sa vie de nombreux hommes et femmes. Cartomancienne réputée, elle connut l’apogée de son succès sous Napoléon 1er.  Elle entretint avec l’impératrice Joséphine de grands liens de proximités. Sa notoriété s’étendit même dans toute l’Europe ! Elle fut reçu par le Tsar Alexandre de Russie et d’autres souverains.

Marie-Anne LenormandAu cours de sa longue carrière, elle privilégia la cafédomancie (divination via la lecture du marc de café), l’ovomancie (divination par les œufs) et enfin les cartes.

Lors de ses séances, Marie-Anne Lenormand utilisait à l’époque un jeu de cartes classique, auquel elle avait ajouté quelques annotations. Après sa mort, plusieurs pays d’Europe publièrent des jeux de cartes à enseigne française qu’utilisait Marie-Anne Lenormand, appelés Jeu de Mademoiselle Lenormand ou Grand Lenormand ou encore Le Petit Lenormand. Toutefois, ces publications ne témoignèrent pas de l’utilisation particulière qu’en fit Marie-Anne Lenormand.

Cartomancienne et prophétesse elle fut aussi libraire et femme de lettres.

Cafédomancie

La cafédomancie ou caféomancie est une technique de divination consistant à lire l’avenir en interprétant les traces laissées par du marc de café au fond d’une tasse, d’une soucoupe voire d’un linge.

Cafédomancie ou voyance avec du marc de café

On ne connait pas l’origine exacte de cette pratique. On pense qu’elle est en lien avec la civilisation ottomane, qui l’aurait elle-même découverte en Mésopotamie. Elle se répandit ensuite en Europe en même temps que le café en boisson gagnait en popularité.

Pratique de la cafédomancie

CafédomancieLa pratique de la cafédomancie est très simple, il suffit de disposer d’un café, d’eau et si possible d’une tasse.

Il faut dans un premier temps préparer un café en ayant pris soin de moudre finement les grains. Ensuite, il est nécessaire de boire le café (ou de vider la tasse, mais c’est alors un peu gâcher !) en faisant attention à bien laisser un peu de liquide au fond de la tasse.

Si on utilise une tasse, il faut la retourner sur une soucoupe ou sur un linge blanc et la laisser ainsi. Il faut ensuite patienter quelques minutes avant de retirer la tasse.

soin d’en laisser quelques gouttes pour que la tasse reste légèrement Le principe consiste ensuite à interpréter les figures que l’on discerne parmi les marques de marc de café.

Interprétation de la cafédomancie

Parmis ces marques, les figures pleines, (en noir) sont considérées comme les figures principales., celles utilisées pour la lecture de l’avenir. Les dessins laissés en creux et visibles dans le blanc sont considérés comme secondaires et interprétés afin de révéler le passé.

Les formes géométriques suivantes peuvent être interprétées comme suit :
Lignes horizontales : difficultés, blocage à venir, précautions à prendre.
Lignes parallèles :  mouvement, changement à venir.
Bulles et ronds : bonne fortune, matérielle voire sentimentale.

Si des objets sont devinés, on peut les interpréter comme suit :
Ciseaux ou forme de lame : séparation, rupture (sentimentale ou autre).
Cercle épais  : union, mariage
Clef : un problème va être résolu
Maison : quelqu’un vous aime !

Des figures animales peuvent être également discernées :
Oiseau : des nouvelles vont arriver, restez à l’affût !
Araignée : on tente peut être de profiter de vous, soyez attentif à votre entourage !
Escargot : ça va bouger (déménagement, changement de travail…).

 

Cet excellent site Internet consacré à la cafédomancie vous en dira beaucoup plus sur la liste des symboles : https://www.cafedomancie.com/.

Ornithomancie

L’Ornithomancie (du grec ancien ορνις [ornis], « oiseau ») est une technique divinatoire fondée sur l’analyse et l’observation des oiseaux. Il s’agit sans conteste d’un des plus anciens modes de divination.

Ornithomancie, pratiquée dans l’antiquité

OrnithomancieL’ornithomancie était très commune dans le bassin méditerranéen durant l’antiquité : dans l’empire romain, en Grèce, mais encore en Perse (Iran) ou en Phénicie (actuel Liban). Certains auteurs mentionnent également des témoignages de cette pratique divinatoire dans l’Égypte ancienne. Pour ces peuples, les oiseaux véhiculaient les messages et les avertissements des Dieux et il était donc primordial d’y prêter attention. Chez les Romains, on qualifiait la pratique de l’ornithomancie de “lecture dans les auspices”, le terme auspice étant donc souvent employé en tant que synonyme.

Bien évidemment, cette pratique divinatoire est bien loin d’être circonscrite au monde européen ! De nombreuses traditions d’observation et d’analyse du comportement des oiseaux a été observée en Asie, en Océanie et aux Amériques.

Pratique de l’ornithomancie

L’observation des oiseaux repose, sur le fait qu’ils sont réputés plus proches du ciel et donc des dieux. Parallèlement, on attribue aux oiseaux une sensibilité exceptionnelle du magnétisme (terrestre et spatial). Ces deux raisons en ferait des vecteurs propices à la diffusion de messages.

Quand un oiseau de proie (type charognard ou un rapace) plane en altitude, les ailes déployés le présage s’annonce favorable. En revanche le vole en basse altitude d’un ces types d’oiseaux est bien défavorable… Autre exemple d’un oiseau de proie : si ce dernier tient sa victime entre ses griffes on envisage la réussite dans les initiatives (procréation, projet professionnel…).

Pour certaines races d’oiseaux, c’est leur chant qu’on étudie. Il s’agit donc de l’interprétation du cri de l’oiseau.

Si l’ornithomancie est un peu tombée en désuétude, elle a laissé certaines traces dans la sagesses populaire : ne dit-on pas que les hirondelles annoncent le printemps (et le beau temps !) ou que de voir un corbeau sur son toit est de mauvaise augure…